Archives de Tag: lyon

Les Magiciens du Quotidien en finale Emergenza

Après moult péripéties, nos Magiciens du Quotidien se sont hissés en finale lyonnaise du tremplin Emergenza

Et ils ont besoin de vous !

Plus nombreux sera leur public, plus grandes seront leurs chances de triompher de cette nouvelle épreuve !

Alors répondez à l’appel, ce sera le 18 juin au Ninkasi Kao à Gerland à Lyon (métro Gerland)
Les places sont à 12,50 euros en prévente. Valables pour les deux soirs de la finale (les 18 et 19 juin), appelez Alice au 06 24 31 45 05, ou faites un commentaire sur ce billet pour les commander.
Vous ne connaissez pas (encore) les Magiciens du Quotidien ?
Regardez la dernière prestation scénique de La Mandoline sur Youtube
Venez nombreux, nous vous espérons !
Publicités

4 Commentaires

Classé dans Musique

Les Magiciens du Quotidien

C’est sur les bancs de l’École Nationale de Musique de Villeurbanne, au cours de l’hiver 2008 que se forme le groupe les Magiciens du Quotidien, autour de la dynamique Alice, auteure, compositeure, interprète, du pétillant Benoît, batteur-percussionniste, de  l’éclectique Christophe aux guitares et de l’ondulant Chris à la basse.

Abracadabra Swing-pop !

Ces Magiciens du Quotidien trouvent leurs marques dans un style empli de morceaux iconoclastes et finement électriques.
Ces quatre là n’ont qu’une envie : éprouver du plaisir et en offrir. Et du plaisir, ils en donnent, surprennent, déconcertent et séduisent.
Ils viennent de presser leur première démo, nos magiciens. Six morceaux enregistrés par la Compagnie du Mois de Mai, l’été dernier. Des textes finement ciselés, avec ce qu’il faut d’impertinence, la voix posée et forte d’Alice sur une musique pop qui swingue : «notre style, explique Christophe, c’est ça : de l’Abracadabra Swing pop !».
Et pour bien en profiter, il faut aller les rencontrer en vrai, en live : « comment dire ? La scène ? Nous sommes tombés dedans quand on était petits, ou presque, glisse Chris dans un sourire, et quand le virus vous prend, il ne vous lâche pas ! » Qu’on se le dise, ce sont des fous de scène !

Un véritable orgasme

Rayonnante, Alice entre sur scène sur la marche nuptiale de Mendelssohn, essaimant des pétales de roses. Et c’est parti pour la Pièce montée, un mariage un peu… particulier. Le ton est donné pour le concert, ce sera drôle, impertinent, joyeux, passionné, intense ! « Comme nous, rigole Benoît, notre musique nous ressemble et nous rassemble ». Leur complicité est évidente, elle cimente le groupe : ces Magiciens du Quotidien sont heureux d’être sur scène et leur plaisir est communicatif.
Tellement communicatif que le concert se termine par un véritable orgasme qui fait marrer Alice quand elle l’évoque : « j’ai eu envie de parler de la masturbation féminine, je ne regrette pas, je prends mon pied ! »  explique-t-elle.

Ça fait rire les filles et surprend les garçons, que demander de mieux ?
«J’ai grandi dans une famille où la parole était libre et servait vraiment à communiquer savoirs et émotions, le tout dans la bonne humeur, je transmets ma culture familiale en quelque sorte mais rien n’aurait été possible sans l’amitié qui nous unit ».

Avec ces quatre là aux commandes, laissez-vous guider : la magie, la vraie, opère!

Les morceaux sont à écouter sur leur myspace
Quelques extraits de concert sur youtube
Les Magiciens du Quotidien sur Facebook (infos, dates…)

Et les prochains concerts ?

Le 14 mars au Kraspek Mysic sur les pentes de la Croix-Rousse à Lyon (montée St-Sébastien)

En mai au Rail Théâtre à Lyon, dans le cadre des demi-finales du tremplin Emergenza.

2 Commentaires

Classé dans Musique

Abracadabra (Swing Pop) !

Article supprimé : un nouvel article sur le même thème vient d’être publié !!

Suivez le lien !

https://azzyrampa.wordpress.com/2010/02/15/magiciens-du-quotidien/

3 Commentaires

Classé dans Musique

Découvrir sa ville

J’ai une chance extraordinaire en ce moment…

Certes, j’ai une classe fantastique, ce qui est déjà pas mal, dont l’école est située vers Saint Just. Pour ceux qui connaissent pas Lyon (les pauvres !), c’est sur l’une des deux collines de la ville, celle de Fourvière. Fourvière, pour moi, ça a longtemps été la colline qui prie, celle de la basilique moche et des amphithéâtres romains. Bref, le côté touristique.

Depuis que les beaux jours sont revenus, j’essaie de venir à l’école en transports en commun et de redescendre à pieds. Du coup, je me balade un peu plus et découvre des coins très chouettes que je ne connaissais même pas. Revue de détail

La montée du Gourguillon

LE coin où j’aimerais habiter. Petite montée en pavés, encadrée d’immeubles à façades peintes. Je lui trouve un petit côté village du sud qui me paraît fort agréable. En plus, on a l’impression de quitter la ville. Certes, je dois confesser un léger souci d’accessibilité qui doit être fatiguant à la longue.

© Coco

© Coco

Un exemple de vue que l’on dans la montée lorsqu’on regarde la Cathédrale

 © Coco

© Coco

Toujours dans la même montée, perdue au fond d’une petite impasse : une des plus anciennes maisons de Lyon, avec des balcons en bois dont on ignore vraiment comment ils peuvent tenir debout !

© Coco

© Coco

Autre coin tout juste découvert hier : un petit parc niché au bout d’un aprking. Chose étonnante, ce petit bout de jardin est une collaboration montréalo-lyonnaise. Car il faut savoir que Lyon et Montréal sont jumelées ! Si si si ! Bref, ce jardin a donc té fait en collaboration avec des paysagistes lyonnais et montréalais. Ils expliquent tout sur un panneau au début et heureusement, car sinon, je n’aurais pas compris que la minuscule passerelle métallique que l’on peut emprunter sympbolisait en fait le pont Jacques-Cartier. Sinon, il y a les mêmes chaises fixes que l’on trouve au Parc Lafontaine. Voilà pour la collaboration !

Le principal intérêt de ce parc réside surtout dans son point de vue incomparable sur la ville. N’ayant pas sur moi mon appareil photo, je n’ai pris qu’une photo avec mon téléphone. J’y retournerai, promis juré avec un vrai appareil photo !

© rampa

© rampa

Je trouve ça très agrable de découvrir des coins de SA ville, de se dire qu’on a encore beaucoup à voir, finalement, et que c’est juste en bas de chez soi !!!

12 Commentaires

Classé dans Au jour le jour

Clin d’oeil à Barney

Vu à l’instant à la Part Dieu 🙂

4 Commentaires

Classé dans Au jour le jour

Tour Oxygène (MàJ)

Aujourd’hui, premier jour des soldes… Comment y échapper ?

Bref, ayant besoin de 2/3 choses et ne travaillant pas le mercredi (« ces profs qui foutent rien, etc, etc, etc« ), je m’y suis lancé de bon cœur. Direction le centre commercial de la Part Dieu. J’y ai à peu près trouvé ce que je cherchais, merci, et l’achat dont je sois le plus fier reste bien ma raquette de Badminton toute neuve ! Mais là n’est pas l’objet de ce billet.

À côté du centre commercial, il se passe quelque chose d’assez exceptionnel. Une 2e tour est construite. Avant, Lyon se distinguait par son « Crayon », dont il a déjà été question ici :

lyon_le_crayon

La construction de cette « Tour Oxygène », assez proche géographiquement de ce crayon, va considérablement bouleverser le paysage lyonnais. Je me faisais cette réflexion, en passant devant tout à l’heure, que ce genre de bouleversement aussi important est assez rare, finalement. Je l’ai rapproché de l’érection de la Tour Eiffel : qui peut dire qu’il a connu Paris sans ? Paris serait-elle seulement imaginable sans cette Tour ? Alors qu’elle n’existait pas en 1885, elle est, moins de 10 ans plus tard, partie intégrante et inamovible du paysage de Paris. À tel point que, selon la légende, les parisiens, si réticents à cette construction n’ont pas voulu qu’on la démolisse (la vraie histoire, c’est qu’elle constituait un excellent observatoire pour l’armée).

Ce qui semble immuable (un paysage) ne l’est pas, puisque façonné par l’homme. Je l’avais déjà vraiment ressenti à New York.  Lors de ma deuxième visite, j’avais été choqué par le vide laissé par les Twin Towers. Elles faisaient partie du paysage et elles n’étaient plus là. Cette perte de repère demande un petit temps d’ajustement. J’imagine qu’il en sera de même la prochaine fois que je monterais à Fourvière et que je regarderai « ma » ville.

Du coup, j’ai ressenti le besoin de « garder trace » de cette construction. Pour l’instant, la tour ne dépasse les immeubles adjacents, elle est donc relativement transparente. Mais ça ne durera pas… C’en est bientôt fini du Lyon « mono toural » que je connaissais !

J’ai donc pris rapidement (il faisait froid) et avec les moyens du bord (mon iPhone, oui, je sais, je suis très à plaindre) une photo du chantier. Si j’y repasse régulièrement, j’en prendrais d’autres, pour voir l’avancement !

Voici donc la situation au 7 janvier 2009 : 09

J’ai aussi une pensée pour Michelle qui reverra Lyon cet été après près de 2 ans sans y avoir mis les pieds. À cette époque, la tour n’était qu’un projet abstrait : elle la découvrira d’un coup d’un seul (puisque la construction sera bien avancée à ce moment là…). Bon, elle aura aussi le tram sur le boulevard des États Unis à digérer, en même temps : c’est là qu’elle a passé les 7 premières anées de sa vie !

Mise à Jour du 11 janvier :

Comme soulevé dans les commentaires, une troisième tour va se construire assez rapidement à Lyon, dans le même quartier. Elle devrait, elle, être plus haute que le crayon et culminer autour des 200m. Pour celles et ceux qui connaissent, elle s’implantera à l’angle du cours Lafayette et de la rue Garibaldi, en lieu et place de la tour UAP, ce truc moche en vitres orangées avec une espèce de drôle de strucutre sur le toit. À voir ici sur google maps.

Enfin, voici un lien vers des infos sur la tour Oxygène et un autre pour la tour Incity.

Et un autre vers le blog lyon 69 de Lsud qui est venu commenté cet article.

Enfin, une petite idée de ce que sera la skyline de Lyon à l’horizon (je sais, elle était facile…) 2012, vu de Fourvière :

193127443020080125192158

13 Commentaires

Classé dans Au jour le jour