Archives de Tag: congé parental

Le JT de France 2

Déjà, je trouve que le JT de France 2 s’est bonifié depuis l’abandon de la pub. Ils prennent plus le temps de développer les infos, je trouve ça plus intéressant qu’avant.

Bref, je le regardais aujourd’hui et j’ai relevé trois infos intéressantes.

La première, c’est sur la Guadeloupe. Le LKP nous donne des leçons de mouvement social et de manifestation. Un accord a été signé (l’augmentation de 200 € des bas salaires), mais encore faut-il qu’il soit entériné, notamment par les conseils généraux et régionaux qui devront mettre la main à la poche. Résultat, que fait le LKP aujourd’hui ? En quelques heures, ils ont réussi à mobiliser leurs forces pour défiler et mener des opérations « escargot ». Pas grand chose, certes, juste une piqure de rappel : ils sont toujours là et prêts… Ca devrait accélérer la fin des négociations 🙂 !

lkp_jenes_m

La seconde, c’est une info que je connaissais depuis un certain temps mais sans la bloguer. Saviez-vous que le Costa Rica n’avait pas d’armée ? Depuis la violente et courte guerre civile de 1948, le vainqueur, Don Pepe (c’est un surnom), antimilitariste convaincu, a décidé de supprimer, purement et simplement son armée ! Et depuis ça marche ! Zéro coup d’état, la santé, l’éducation gratuites, moins de 4% d’analphabètes… Comme quoi, un autre modèle est possible, encore faut-il s’en donner les moyens.

costa-rica

Ca m’a rappelé une petite histoire racontée par Jean Chrétien, ancien premier ministre du Canada. Je cite de mémoire…

Un jour des militaires sont venus dans le bureau du premier ministre avec un plan d’achat de chars d’assauts pour la vaillante armée canadienne qui en est quasiment dépourvue. Évidemment, le nec plus ultra, très, très cher…

Réponse de Jean Chrétien :

« À quoi ces tanks vont nous servir, honnêtement ? Notre seul voisin, ce sont les États Unis. S’ils veulent nous envahir, ce ne sont pas vos trois tanks qui vont y changer quelque chose… »

canada

Il a donc refusé… L’armée canadienne a toujours eu, jusqu’à très récemment, un statut particulier. Armée d’interposition lors de la crise de Suez en 1956 (entre les franco-anglo-israéliens et les égyptiens), elle a été à l’origine de la création des casques bleus. L’armée canadienne a toujours été une « armée de la paix » en quelque sorte. Son statut a récemment changé avec l’arrivée de Stephen Harper, qui a aligné la politique extérieure du Canada sur celle des USA de Bush et a donc renforcé de manière très substantielle la présence en Afghanistan. Depuis, des cercueils rentrent assez régulièrement au pays. Dans la même veine, il s’est lancé dans l’achat de frégates qui devrait être tout autant inutiles que les tanks de Chrétien…

Dernier sujet : l’allaitement.

allaitement-et-biere

Bon, certes, je suis un homme, donc pas directement concerné par le sujet. Mais à la base, je suis partisan de l’allaitement. Il me semble tout à fait normal et logique de privilégier une technique naturelle afin d’alimenter un nourrisson. La nature s’arrange certainement pour que la mère produise ce qu’il y a de mieux pour son bébé.

Mais des entreprises pharmaceutiques et agroalimentaires, depuis les années 70 au moins, essayent de prétendre le contraire, qu’il faut que toutes les femmes donnent du lait maternisé, sous l’argument qu’il protégeait mieux l’enfant, qu’il lui était bénéfique. Aujourd’hui, un rapport de l’Académie des Sciences préconise un allaitement jusqu’à 7 mois et soutient que l’allaitement empêche l’enfant d’avoir des diarrhées, de l’eczéma, etc.

7 mois ! C’est pas mal, surtout quand le congé maternité s’arrête au bout de trois ! Loin de moi l’idée de faire rebondir un sujet déjà traité ici et , mais force est de constater que si on suit l’avis de l’Académie des Sciences, le congé maternité devrait être de 7 mois -ou alors il faut construire des crèches d’entreprise partout… Vaste débat ! Ce qui nous renvoie invariablement au modèle suédois…

Voilà, hein, je dis ça, je dis rien 🙂 !

5 Commentaires

Classé dans Au jour le jour, politique

Congé parental

Nicolas Sarkozy hier a plaidé pour un statut du « beau parent » (pourquoi pas ?) et a abordé le thème du « gâchis » du congé parental, responsable de perte de pouvoir d’achat.

Je suis estomaqué de la remise en cause de cette possibilité offerte aux femmes et aux hommes de prendre jusqu’à 3 années de congé parental (sans solde) afin d’élever leur enfant (nota : ça marche aussi s’il est adopté). Évidemment, 3 ans sans solde, ça peut poser problème pour des couples, mais je pense qu’il sera de toute manière mieux pour l’enfant d’être élevé par ses parents à son domicile et non pas dans une crèche (dont on nous promets 200 000 places supplémentaires).

J’ai donc toujours pensé que ce congé parental était une excellente chose qui allait bien dans l’intérêt de l’enfant. Et, de manière personnelle, je pense que j’apprécierais beaucoup pouvoir en profiter. J’en profite pour rappeler que la loi française ne peut en aucun cas être discriminante : ainsi, tout mesure est automatiquement valable pour les deux sexes. Le congé prental est donc bien possible pour le pères (il est à dissocier du congé maternité réservé aux femmes pour des raisons pratiques : aux dernières nouvelles, un homme ne porte pas l’enfant, n’accouche pas, n’allaite pas…).

Tout ça nous ramène à l’épineuse question de l’éducation des enfants. Je ne peux pas comprendre qu’on puisse, en tant que futurs parents, considérer lâcher son enfant à d’autres personnes que soi (crèches, nourrices) au bout des 3 mois du congé maternité. Je ne comprends pas qu’on abandonne ainsi l’éducation de son enfant à d’autres. Car c’est bien ce qu’il se passe. Sur une semaine de travail de 5 jours, combien de temps le papa ou la maman verront leur enfant du lundi au vendredi ? Qui entendra son premier rire, son premier mot, ses premiers pas ? Au bout du compte, des parents en connaissent pas leurs enfants qui ne les connaissent pas en retour. On peut gloser ensuite sur cette « jeunesse qui fait n’importe quoi » ou même « qui fait peur » ; on se plaint de la destruction du cadre familial, mais que voulez-vous ? On s’y attache dès la naissance !

83909066

Quelle est cette société qui cherche à tout prix à prendre en charge toute l’éducation de ses enfants ? En quoi une éducation collective dès l’âge de 3 mois est-elle justifiable ?

« Faire venir un enfant dans notre monde est une affaire trop sérieuse pour être laissée à la société » (merci à Clémenceau pour la citation… à peu près).

25 Commentaires

Classé dans École, politique