Archives de Catégorie: Élections US

Inaugurations (avec traduction !)

Je viens de voir l’Investiture de Barack Hussein Obama en tant que 44e Président des États Unis d’Amérique.

barack-obama-devant-le-capitole12069077181

Moment d’émotion, le Mall de Washington DC empli de milliers de personnes. Anxieux, le nouveau président a quelque peu bafouillé son serment et a ensuite délivré un discours qui fera date.

Évidemment, en tant qu’Européen, j’ai été plus intéressé par ce qui concerne le rapport entre les USA et le reste du monde. Après tout, c’est ce que nous allons voir de cette Présidence.

Morceau choisi :

For we know that our patchwork heritage is a strength, not a weakness. We are a nation of Christians and Muslims, Jews and Hindus — and nonbelievers. We are shaped by every language and culture, drawn from every end of this Earth; and because we have tasted the bitter swill of civil war and segregation, and emerged from that dark chapter stronger and more united, we cannot help but believe that the old hatreds shall someday pass; that the lines of tribe shall soon dissolve; that as the world grows smaller, our common humanity shall reveal itself; and that America must play its role in ushering in a new era of peace.

To the Muslim world, we seek a new way forward, based on mutual interest and mutual respect. To those leaders around the globe who seek to sow conflict, or blame their society’s ills on the West: Know that your people will judge you on what you can build, not what you destroy. To those who cling to power through corruption and deceit and the silencing of dissent, know that you are on the wrong side of history; but that we will extend a hand if you are willing to unclench your fist.

To the people of poor nations, we pledge to work alongside you to make your farms flourish and let clean waters flow; to nourish starved bodies and feed hungry minds. And to those nations like ours that enjoy relative plenty, we say we can no longer afford indifference to suffering outside our borders; nor can we consume the world’s resources without regard to effect. For the world has changed, and we must change with it

(la traduction :

Nous savons que notre héritage multiple est une force, pas une faiblesse. Nous sommes un pays de chrétiens et de musulmans, de juifs et d’hindous, et de non-croyants. Nous avons été formés par chaque langue et civilisation, venues de tous les coins de la Terre. Et parce que nous avons goûté à l’amertume d’une guerre de Sécession et de la ségrégation, et émergé de ce chapitre plus forts et plus unis, nous ne pouvons pas nous empêcher de croire que les vieilles haines vont un jour disparaître, que les frontières tribales vont se dissoudre, que pendant que le monde devient plus petit, notre humanité commune doit se révéler, et que les États-Unis doivent jouer leur rôle en donnant l’élan d’une nouvelle ère de paix.

Au monde musulman: nous voulons trouver une nouvelle approche, fondée sur l’intérêt et le respect mutuels. A ceux parmi les dirigeants du monde qui cherchent à semer la guerre, ou faire reposer la faute des maux de leur société sur l’Occident, sachez que vos peuples vous jugeront sur ce que vous pouvez construire, pas détruire. A ceux qui s’accrochent au pouvoir par la corruption et la fraude, et en bâillonnant les opinions dissidentes, sachez que vous êtes du mauvais côté de l’histoire, mais que nous vous tendrons la main si vous êtes prêts à desserrer votre étau.

Aux habitants des pays pauvres, nous promettons de travailler à vos côtés pour faire en sorte que vos fermes prospèrent et que l’eau potable coule, de nourrir les corps affamés et les esprits voraces.

Et à ces pays qui comme le nôtre bénéficient d’une relative abondance, nous disons que nous ne pouvons plus nous permettre d’être indifférents aux souffrances à l’extérieur de nos frontières, ni consommer les ressources planétaires sans nous soucier des conséquences. En effet, le monde a changé et nous devons évoluer avec lui.)

En l’entendant, j’ai été quelque peu ému. Je me disais que personne n’avait tenu un tel discours depuis longtemps. Je crois, j’espère, que les mots soutiennent la pensée et que Barack Obama sera capable de faire ce qu’il promet.

Seul le futur nous le dira. Il a incontestablement amené de l’espoir, encore faut-il l’honorer…

Pour terminer, juste un petit mot sur une autre inauguration  celle de la Médiathèque Hugo Pratt (quel joli nom…) à Cournon, près de Clermont Ferrand, à l’élaboration de laquelle aura activement participé Coco, commentatrice par ici.

ecp_cournon

Je souhaite le succès aux deux inaugurations de cette journée !

7 Commentaires

Classé dans Au jour le jour, Élections US, politique

Yes we can !

Bon, je sens qu’on va m’attendre au tournant, là !

Ben voilà, mon drapeau américain est toujours à ma fenêtre, un peu mouillé de pluie, mais il tient le coup… Il a même bien tenu le coup !

Je viens de voir non sans émotion le discours d’Obama…

Petit morceau choisi et traduit par mes soins (je m’en excuse d’avance !) :

« If there is anyone out there who still doubts that America is a place where all things are possible; who still wonders if the dream of our founders is alive in our time; who still questions the power of our democracy, tonight is your answer.
[…]
It’s the answer spoken by young and old, rich and poor, Democrat and Republican, black, white, Latino, Asian, Native American, gay, straight, disabled and not disabled – Americans who sent a message to the world that we have never been a collection of Red States and Blue States: we are, and always will be, the United States of America. »

« S’il y a quiconque par ici qui doute encore que l’Amértique est ce lieu où tout est possible, qui se demande si le rêve de nos Pères Fondateurs est encore vivace à l’hure actuelle, qui remet en cause le pouvoir de notre démocratie, ce soir est votre réponse.
[…]
C’est la réponse donnée par les jeunes et les vieux, les riches et les pauvres, Démocrates et Républicains, noirs, blancs, Latinos, Asiatiques, Amérindiens, homosexuels, heterosexuels, handicapés et non handicapés – des Américains qui ont envoyé le message au monde que nous ne sommes pas une collection d’États bleus et d’États rouges : nous sommes et nous serons toujours les États Unis d’Amérique.
 »

Bon, je vous laisse le soin de découvrir tout ça de vous même, que ce soit en vidéo :

Ou avec le texte : http://politicalticker.blogs.cnn.com/2008/11/05/text-of-obamas-election-night-speech/

Et puisqu’il le cite en fin de discours (le passage sur Ann Nixon Cooper), voici la chanson « We Shall Overcome », un classique américain, chanté ici par Bruce Springsteen…
http://www.deezer.com/track/102067

Et maintenant ?

Ben voilà, maintenant, s’ouvre la période de trasition entre le President Bush et le « President Elect Obama ». Elle va durer un peu plus de 2 mois pour une entrée en focntion en janvier (le 20 je crois, mais je mettrais pas ma main à couper pour ça).
Obama deviendra alors officiellement le 44e président de l’histoire américiane et alors nous verrons bien…

Il est toujours difficile de faire la part des choses entre des promesses de campagnes et les actes d’un président. La vraie question en ce qui concerne Obama demeure celle-ci : saura-t-il honorer cet espoir et ce désir de changement qu’il a tant scandés ? Qu’abandonnera-t-il à la politique « politicienne », à la conjoncture, aux lobbies ?
Je reste absolument convaincu qu’il s’agissait là du meilleur choix pour l’Amértique, car Obama, par ses discours a vraiment recherché à unir le pays derrière des idéaux généreux d’unité, de partage, d’espoir, de changement… Espérons seulement que ce ne soit pas que des mots…
Wait and see !

En tout cas, et à titre personnel, je reste toujours attiré et fasciné par ce pays, plus encore hier qu’aujourd’hui, peut être.
J’ai trouvé, au hasard des dossiers spéciaux sur ces élections qui ont envahi le net un article qui donne bien la mesure de ce qui sépare les Américians et es Européens et qui retranscrit en partie ce que j’avais pu y ressentir. Il est sur rue89, bien évidemment !

Pour terminer là dessus, je me dois de dire que, bien que tout soit perfectible, les États Unis restent ce pays dans lequel je me suis senti le plus libre.

2 Commentaires

Classé dans Élections US

What if he is ?

Bon, ça fait un bail que je n’ai pas abordé le sujet des élections américaines… mais là, je suis impressioné !
Tout le monde connaît Colin Powel. Cet emblématique colonel noir de la première guerre du Golfe, Républicain convaincu, Secrétaire d’État (= ministre des affaires étrangères) lors du premier mandat de George Walker Bush ?

Il a fait une déclaration aujourd’hui pour annoncer quel était le candidat qu’il soutenait… Et il s’agit bien d’Obama et non de McCain !

Il reste Républicain, mais regrette le virage très à droite que prend son parti. Il voit aussi comme une erreur de McCain d’avoir choisi Palin comme co-listière, car, dit-il « elle n’est pas prête à être Présidente, et c’est justement ça le boulot du Vice Président : être prèt à assumer la fonction le jour J ».
Il regrette aussi la tournure de la campagne de dénigrement contre Obama, notamment en ce qui concerne ses accointances avec William Ayers, un ancine activiste d’extrême gauche impliqué dans des attentats contre des bâtiments fédéraux dans les années 60 et 70. Powell juge inique cette campagne qui tente de faire passer Obama pour un terroriste (on sait ce que ce mot a d’insultant aux USA !)
Enfin, il évoque les rumeurs comme quoi Obama est un musulman. Il réfute, car Obama est un chrétien, mais pour lui, la vraie question à se poser c’est « what if he is ? », et s’il l’était ? En quoi est-ce une tare que d’être musulman et de souhaiter devenir Président des USA ? « Ce n’est pas l’Amérique, ça ».
Et Powell d’évoquer la tombe de ce soldat américain de 20 ans mort en Irak : « il n’y a pas de croix sur la tombe, pas d’Étoile de David, mais un Croissant et une étoile représentant la foi islamique : il n’avait pas 14 ans le 11 septembre, et il a attendu de pouvoir s’engager pour défendre les États Unis »…

Ce discours est en quelque sorte une autre incarnation de ce rêve d’intégration, de mélange, de ce rêve que chaque personne peut trouver sa place aux États Unis…
Le rêve américain !

Et un lien qui nous en dit plus encore (et surtout mieux que moi qui cite de mémoire… bouh ! Vilain journaliste que je suis !) :
http://www.ilovepolitics.info/Colin-Powell-offre-a-Barack-Obama-ses-credits-de-commander-in-chief-_a1069.html

5 Commentaires

Classé dans Élections US

OBAMA !

Voilà, il en aura fallu du temps…

Mais c’est fait…

Et nous avons eu mention très bien à notre mémoire… 🙂

3 Commentaires

Classé dans Au jour le jour, Élections US

Encore Obama !

Oui, je sais, je sais…

Mais là, il s’agit d’une initiative originale qui me plaît, alors je fais passer…

Il s’agit de partisans d’Obama qui ont décidé de se faire prendre en photo sur les ponts du monde entier.

Les photos sont là : http://www.flickr.com/groups/bridgesforobama/pool/show/

3 Commentaires

Classé dans Élections US

Super Obama Girl : the missing episode…

Encore une vidéo de Super (sexy) Obama Girl :

Tout vient encore de barely political…

Sinon, la situation a l’air de pourrir aux USA. Mes informateurs sur place pensent que Clinton devrait s eretirer « pour le bien du parti ». En effet, alors que la guéguerre fait rage entre Obama et Clinton, John McCain en face, lui, a déjà le premier mardi de novembre en ligne de mire. Et il engrange des points. À tel point que voici les premiers sondages qui donnent une victoire républicaine à l’élection générale.
Pour une élection gagnée d’avance après 8 ans de Busherie, c’est pas terrible terrible pour les démocrates* et il serait temps, à mon avis, qu’ils accordent leurs violons, les démocrates, sils veulent gagner. Évidemment, je ne souhaite à personne d’être dans la peau de celle (ou celui… vous savez ce que j’en pense…) qui va devoir abandonner. Mais le temps est peut être venu que la candidate la mons bien placée s’efface au profit de son vainqueur : à quoi bon retarder la défaite ainsi et s’exposer à une défaite en novembre ?
Les plus cyniques (et j’en fais partie) pensent qu’Hillary Clinton souhaite la défaite d’Obama en novembre afin de reprendre la Maison Blanche dans 4 ans… En tout cas, je suis certain qu’elle a du copieusement fêter la victoire de Bush contre Kerry il y a 4 ans : la voie royale pour la Maison Blanche semblait alors s’offrir à elle. J’ai un peu l’impression qu’elle l’a perdue toute seule.
Reste une option qui fait rumeur : un retour Deus ex machina d’un Al Gore qui pourrait mettre tout le monde d’accord. Il aurait deux manières de faire ça : en apportant son soutien à l’un des deux candidats ou en se présentant en sauveur à la Convention Démocrate de Denver, fin août (convention réunie afin de désigner le candidat) et en emportant l’élection face au blocage Clinton-Obama. La 2e solution paraît comme peu probable. Al Gore est celui qui a perdu contre Bush et si son aura est grande (le film, le prix Nobel, tout ça), elle l’est surtout en dehors des USA. Et chacun sait que les élections se gagnent sur des sujets internes aux USA…

J’ai un peu l’impression que les gens ici pensent que la Maison Blanche est promise aux démocrates. Tout le monde y croyait il y a 4 ans… John McCain va être très difficile à battre, que son challenger soit Clinton ou Obama, rien n’est joué.

*En passant, ça ne vous rappelle rien, ça, une élection imperdable pour la gauche ?

Une petite derinère vidéo d’Obama Girl pour finir sur une note positive. La même que l’autre jour, mais avec un montage et des images différentes :

1 commentaire

Classé dans Élections US

La pub "3 am" de Hillary Clinton… Et sa réponse, plutôt inattendue

Il faut savoir que cette pub a fait grand bruit lors de sa diffusion :

Pour les non anglophones, globalement, la pub dit : « il est 3 heures du matin, vos enfants dorment tranquillement, mais un téléphone sonne à la Maison Blanche. Quelque chose se passe dans le monde. Votre vote va décider de qui va y répondre. Voulez-vous quelqu’un qui connaît déjà les « Dévoreurs de monde » (??), l’armée, quelqu’un prêt à diriger dans un monde dangereux ? »… Je vous passe le bla bla et on arrive à la fin, obligatoire : « Je suis Hillary Clinton et j’approuve ce message »

Maintenant, la réponse, très inattendue au spot :

Ici, on voit la petite fille en pyjama du début du film : elle explique qu’elle a tourné il y a 8 ans des rushes destinés à être utilisés dans des pubs, genre pour des pyjamas. L’équipe Clinton les a récupéré pour en faire la pub « 3 am »… Sauf que voilà, Casey Knowles, c’est son nom, nous explique qu’elle réfute ce climat de peur savamment entretenu par l’équipe Clinton (en teintant le rush en bleu et en utilisant la grosse voix) et qu’elle a préféré choisir le camp de l’espoir en rejoignant la campagne Obama dans l’état de Washington, photos à l’appui.
À la fin, elle fait un peu de pub pour Barack Obama (« rejettez les tactiques qui nous divisent ») et fini par « Je suis Casey knowles et j’approuve ce message… Mais pas l’autre »

4 Commentaires

Classé dans Élections US

Do you know Obama girl ? [MàJ : nouvelle vidéo d’Obama Girl !]

Encore les élections US !

Quelques vidéos pour commencer, dont la première d’Obama Girl (I got a crush on Obama):

Et voici la seconde (que je trouve plus rigolote, perso…):

Et une autre, toute fraîche, d’Obama Girl [mise à jour du 25/03] :

Et la réponse, It’s raining McCain, qui réussit le tour de force d’être tout à la fois hilarante et insupportable !

Ah, c’est pas comme ça les élections par chez nous, hein…
Pas d’Obama Girl (et c’est bien dommage… no comment 😉 )

Allez une dernière vidéo :

Tout vient du site barely political

Joyeuses Pâques…

3 Commentaires

Classé dans Élections US

Un peu d’Amérique encore… 2 vidéos de Will.i.Am en soutien de Barack Hussein Obama

A y est, de retour !!!!

Petits souvenirs d’une campagne que j’ai activement suivie et que je vais activement suivre encore.

Nul doute quel est mon favori !!!

Yes we can :

We are the ones :

J’apprécie particulièrement la représentation de la diversité, notamment linguistique dans la seconde. C’est bateau, peut être, mais ça a le mérite d’être là (et ça n’a aucun rapport avec le fait que le Texas vote mardi et que le vote hispanique y a une sacré importance)…

Pour moi, Obama représente un peu ce que l’Amérique pourrait avoir de meilleur en elle…
On verra s’il est élu s’il se montrera digne de cet espoir qu’il fait naître, cet espoir que j’ai pu sentir auprès des gens que j’ai cotoyés.

2 Commentaires

Classé dans Élections US