Archives quotidiennes : 13 février 2009

Un amour d’aspi, Allemagne, vacances…

Dans le désordre, hein, comme au tiercé !

Voilà, vacances scolaires, donc vacances pour moi aussi. C’est cool… enfin il paraît.

Je suis dans ma famille, tout va bien, je reviens tout juste de Barcelona… Sauf que… J’arrive pas à ma poser et à relaxer. Stressé je suis, stressé je reste… Je le suis plus que pendant le boulot, c’est bizarre !

Bon, je ne me plains pas non plus, c’est agréable de se lever quand on veut (on note que je n’ai aps dit « tard », ça aurait fait rigoler tout le monde !) et de faire un peu ce qu’on a envie. Mais voilà, la contrepartie de ce boulot à, c’est aussi qu’on travailel tout le temps. Bon, j’en entend déjà rigoler dans le fond, mais c’est la vérité. Quoi que je fasse, je pense à ce que je vais faire avec les élèves, ce que je pourrais mettre en place,et comment. J’ai l’extrême bonheur de me sentir très bien avec ma classe, du coup, je me sens d’autant plus impliqué : je ne dois pas me louper, ce serait une vraie rupture de confiance entre eux et moi…

Rien à voir : à la maison familiale, j’ai découvert un nouvel amour.

Un amour d’aspirateur ! Un Dyson… Comme à peu près tout le monde, je n’aime pas faire le ménage (et c’est là un doux euphémisme !), mais là, ça devient presqu’un plaisir !

overview

Tout le monde connaît la pub, mais là, ben c’est vrai : c’est drôlement efficace et tellement plus rapide qu’avec tout autre aspirateur que j’aie essayé dans ma longue carrière (et j’en ai déjà cassé 2, c’est dire !). Bref, un outil de luxe, parce que c’est cher, mais c’est vraiment super bien conçu et tout et tout !

Pour finir ce billet décousu, la grande nouvelle !

J’ai officiellement fait acte de candidature à un échange de professeurs  avec l’Allemagne. L’idée, c’est de passer une année scolaire  en Allemagne afin d’apprendre l’allemand, d’enseigner là bas le français en langue seconde, et d’enseigner l’allemand à mon retour en France.

allemagne

Je n’ai pas franchement le profil idéal : mon allemand est plutôt faiblard (première langue, de la 6e à la terminale, jamais utilisée depuis), et je n’ai jamais aucune expérience en FLS. Mais bon, je suis motivé et je me dis que tout s’apprend, même une fois là bas. Et puis ça fait quelques années que je regrettais de n’avoir pas su apprendre correctement l’allemand…

J’ai eu l’information par hasard au fin fond d’un mail que j’ai ouvert sans trop savoir comment. J’ai à peine réfléchi, en fait : je me suis dit « si je ne le fais pas, je le regretterai », alors je tente. Je devrais avoir un entretien courant mars, une réponse en avril pour un départ en août. Je vous tiens au courant, mais plus j’y pense, plus ça me plaît…

Faudra que je me trouve des cours d’Allemand si je suis pris, afin de refaire moi même mon retard un peu (même si un stage intensif est prévu à l’arrivée…).

Voilà c’est tout pour aujourd’hui !

Hasta luego… Non, auf wiedersehen, plutôt !

7 Commentaires

Classé dans Au jour le jour, École, Voyages