Putain 2 ans !

Je me souviens…
Le jeudi 1er février 2007, 8h30.
Un peu anxieux, je me présente à l’Inspection Académique car je viens d’être recruté professeur des écoles sur « Liste Complémentaire ».
C’est le début de ma carrière, de mon vrai métier.

2 ans plus tard, dressons un court bilan.
– je suis capable de faire ce métier, même si j’ai encore pas tout compris.
– je me sens toujours débutant en un sens. Mais c’est avant tout une force : ce sentiment me permet de me remettre en cause et d’être surpris ou émerveillé, tous les jours ou presque
– contrairement à ce que je pensais au départ, j’ai été capable de faire classe à des handicapés mentaux. Et pire, j’ai aimé ça !
– alors qu’on s’en fait une baraque, les CP, c’est super chouette ! Ils sont petits, mignons comme tout et surtout curieux de tout.
– les CM2 aussi, réflexion faite ! Ils sont grands, mignons aussi (mais pas vraiment pareil) et hyper curieux de tout.
– mais les maternelles, ben j’y arrive pas du tout. Je ne comprends pas quel est mon rôle, ce qu’on attend de moi. Je trouve les enfants trop petits. En plus, je suis pas sûr d’être pour l’école maternelle. Mais chut ! c’est un peu tabou…
– c’est beaucoup de travail, quand même
– je suis un prof très maladroit en classe : je fais tomber craies, règles, feuilles, je fais des fautes sur le tableau, me plante dans les corrections. Je joue beaucoup aussi, la classe est une salle de théâtre qui présente une pièce dont je suis co-auteur, co-metteur en scène et un des acteurs.
– j’adore faire des séances de débat : elle sont un plaisir à chaque fois
– j’aime mon métier parce que j’aime mes élèves (et pas forcément les collègues, les écoles, l’administration…)
– j’essaie de rire avec les élèves : ce n’est pas parce qu’on apprend qu’on doit s’ennuyer
– nous vivons des temps chahutés pour l’école : je peux mesurer la force de mobilisation de certains collègues, la résignation de beaucoup d’autres. Bilan pour le moment : 3 jours de grève, 4 de manifestations… Et ça continue !
– je m’investis énormément émotionnellement. Un peu trop peut être : me séparer d’une classe est un véritable déchirement (même d’une classe que j’aurais eue 2 semaines, alors 6 mois, je n’ose même pas y penser !)
– tout le temps, j’essaie d’être juste car l’injustice est insupportable à tout âge

Et pour la suite ?
Après avoir vu 11 classes depuis septembre, je suis casé jusqu’en juillet sur mon CM2. Tout se passe très bien (c’en est limite indécent, mais je me dis qu’après l’ITEP en juin 2007, j’ai aussi le droit d’avoir une classe facile !).

Je ne peux savoir de quoi l’avenir sera fait, alors je verrai en temps et en heure…

184686-anniversaire

Publicités

2 Commentaires

Classé dans École

2 réponses à “Putain 2 ans !

  1. Bon anniversaire de métier 🙂
    et bravo !

  2. Merci, merci…

    Je te le dois un peu aussi, ce métier là 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s