De l’abus du droit de grève…

Je viens de lire que des personnes de l’UMP réclamaient des sanctions financières pour « abus de droit de grève ».

Euh… Je ne suis pas juriste, hein, mais ça recouvre quoi, « l’abus du droit de grève » ?

Étant donné les récents déboires de la SNCF à la gare Saint Lazare et le feuilleton médiatique hallucinant qui l’a suivi (la colère assortie de demande d’excuses de N. Sarkozy, l’humiliation publique ensuite du patron de la SNCF), j’imagine que « l’abus de droit de grève » recouvre exactement ça. On va chercher à interdire, au nom du service au public, les cheminots, les traminots, les enseignants à exercer leur droit de retrait. On vise à leur interdire l’exercice du droit de grève.

Entendons-nous bien ! Je ne suis pas un gréviste à outrance et ai plutôt tendance à regretter les journées de grève : je préfèrerai que les conflits se règlent par le dialogue entre gens de bonne volonté. Je ne suis pas gréviste de gaiété de cœur, je le suis car je l’estime nécessaire. Mais l’objet de la grève, c’est un rapport de force qui prouve que nous avons, en tant que citoyens, le pouvoir de bloquer économiquement le pays. La grève est donc bien un pouvoir de nuisance. C’est dommage que les usagers (on dit toujours usagers ou clients, je sais plus trop) en soient victimes, mais c’est là le seul moyen de se faire entendre.

Enlever ce pouvoir là aux grévistes, à coup de « services minimum », c’est bien remettre en cause le droit de faire grève, car c’est le dénaturer.

Souvenons-nous qu’il n’y a pas si longtemps, Nicolas Sarkozy se félicitait devant les élus UMP que lorsqu’il y avait une grève en France, plus personne ne s’en rendait compte.

J’espère, de tout mon cœur, que la grève de jeudi lui prouvera le contraire…

Et je n’aimerais pas vivre dans un pays où faire grève sera devenu inutile !

Souvenons-nous de 1936 !

frontpopulaire

Publicités

3 Commentaires

Classé dans École, politique

3 réponses à “De l’abus du droit de grève…

  1. Nico le croco

    C’est encore de la poudre aux yeux pour les électeurs UMP et ceux qui proposent ça le savent bien. Le droit de grève étant un droit constitutionnel, je leur souhaite bien du courage pour arriver à leurs fins !

  2. Nico le croco

    Au fait, les grèves de 1936 ont pu avoir des résultats concrets parce qu’il y avait au pouvoir un gouvernement de gauche (SFIO, Radicaux avec soutient sans participation du PCF). C’est Blum qui a fait pression sur le patronat dans les négociations syndicats-patronats. Et c’est parce que le Front Populaire est arrivé que la CGT a lancé les grèves. Si la droite avait été reconduite, je doute que nous aurions eu de telles grèves.
    Je vois mal notre cher président être le Bulm des années 2000 !

  3. stephen r11

    Alors le coup de la gare St-Lazare, c’est bien de l’abus. Quand les conducteurs de trains font grève 3 semaines 1 mois, et qu’ensuite les aiguilleurs reprennent le témoin pour une autre semaine, et que pour finir ils arrêtent le trafic pour cause d’aggression, en tant que passager, tu te dis qu’on se fout un peu de ta gueule, même si tu comprends.
    Mais c’est aussi de l’abus du côté de la direction, parce que je crois qu’ils ont eu ce qu’ils voulaient finalement, les employés. Il a fallu qu’ils se battent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s