Continuer la lutte

La grande grève du 20 novembre est déjà loin maintenant, mais la mobilisation, si elle a diminué, n’a pas cessé.

Étant actuellement dans une école « privilégiée », je ne suis malheureusement pas directement concerné par les actions qui sont menées ici et là, mais je les soutiens et m’en fais donc le relais.

La mesure la plus importante, je pense, c’est la suspension de l’Aide Individuelle Personnalisée (AIP – abbréviation non officielle !) tant que le ministre n’annonce pas le maintien des Réseaux d’Aides Spécialisées (RASED). Étant donné que la justification de leur disparition ce sont justemment ces 2 heures/semaine d’AIP, l’idée est de dire que nous ne voulons pas être complices de cette disparition à laquelle nous sommes opposés : nous refusons donc d’effectuer cette partie de notre service. L’Inspection Académique menace de blâmes et de retenues sur salaires. Le fera-t-elle ? Il s’agirait là d’une action qui radicaliserait le mouvement… On verra !

Plus d’info sur la disparition des RASED et pétition en ligne (signez là !) : www.sauvonslesrased.org/

Un autre type d’action qui est mené, ce sont les « Nuits des Écoles ». Les formes sont diverses (apéro, occupation des locaux toue la nuit…), mais l’idée est la même : réunir, dans une ambiance détendue, enseignants et parents d’élèves afin d’échanger sur le mouvement, sur les réformes en cours et futures (outre la disparition des RASED : disprition des postes de remplaçants en faveur d’une agence gérant des personnels non formé et payé à la vacation ; création des EPEP, établissement public gérant une ou plusieurs écoles et dont le directeur ne serait plus un enseignant, mais quelqu’un de la marie nommé par un CA dans lequel les enseignants n’auraient qu’une vois consultative…) . J’en ai déjà fait part ici même, ce genre d’action me semble fondamental, car les parents d’élèves sont aussi des électeurs et représentent beaucoup de voix. S’ils grognent, ils seront plus entendus que nous ne le serons jamais.

Pour finir, un mouvement de grève départemental est prévu le 9 décembre et des manifestations communes enseignants/parents sont prévues mercredi 10.

Ca bouge, donc, j’espère seulement que les vacances de fin d’années qui se profilent ne vont pas casser le mouvement… Mais, si le ministre semble y compter fortement, je n’y crois pas : la colère est réelle et profonde.

Nous allons vivre une année mouvementée !

Publicités

1 commentaire

Classé dans École

Une réponse à “Continuer la lutte

  1. Pingback: Continuer (encore)… « Good Omens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s