De la reproduction sociale

Le titre sent bon le Bourdieu, non ?

Au départ, j’allais faire une note en présentant des excuses pour n’avoir pas publié la 2e fable de La Fontaine et la mettre…

Bon, ça attendra encore un peu, car je suis tombé sur cette nouvelle qui ne me surprend, malheureusement, guère. La France est 2e au triste palmarès des pays dans lesquels le milieu social influence le plus le niveau scolaire.

L’article se trouve sur le site de l’Observatoire des inégalités, mais je ne résiste pas à le citer in extenso, il est court et tellement juste !

 

Avec un score de 51 sur 100, la France est l’un des pays où le milieu social joue le plus dans la détermination du niveau scolaire.

La France partage avec la République tchèque un triste palmarès, celui d’être parmi les pays où l’origine sociale influence le plus le niveau scolaire. Une influence qui s’exerce par des éléments très divers : le niveau de vie (conditions d’étude, recours aux cours privés, etc.), l’éducation (aide aux devoirs, lectures, etc.) et diverses pratiques (langage, loisirs, etc.). Le résultat tiré des enquêtes menées par l’OCDE sur le niveau scolaire à l’âge de 15 ans est valable en mathématiques, mais aussi en sciences ou à l’écrit. Des pays très différents ont les meilleurs résultats : les pays méditerranéens (Espagne, Italie, Portugal) le Canada et les pays nordiques.

La mauvaise position de la France peut s’expliquer par différents facteurs. Les programmes valorisent plus qu’ailleurs la culture de l’élite scolaire de la nation : la maîtrise d’un savoir mathématique théorique et de la langue française. A partir du collège, le système, très académique sur le plan de la forme, défavorise ceux qui peinent à entrer dans le moule officiel. Les évaluations à répétition dévalorisent et contribuent à l’échec des plus faibles. Le travail demandé hors temps scolaire est important, profitant à ceux qui disposent d’un soutien à domicile (des parents ou par le biais de cours privés).

L’impact du milieu social sur le niveau scolaire en mathématiques
  Indicateur d’intensité sur 100
République tchèque 54
France 51
Belgique 49
Hongrie 48
Allemagne 47
Autriche 43
Etats-Unis 42
Royaume-Uni 41
Japon 40
Pays-Bas 39
Suède 38
Moyenne OCDE 38
Pologne 38
Corée 38
Grèce 37
Irlande 35
Norvège 35
Danemark 34
Finlande 32
Espagne 30
Canada 30
Portugal 29
Italie 29
Source : OCDE, enquête Pisa. Année des données : 2006

Publicités

1 commentaire

Classé dans École

Une réponse à “De la reproduction sociale

  1. Coco

    Je ne pensais pas que la France était si haut dans ce classement mais ce n’est pas étonnant… Bourdieu forever…
    Le danger par contre dans ce genre d’étude, c’est de ne pas comparer sur la base d’un même savoir acquis au final. Tous les élèves issus de diverses classes sociales peuvent acquérir facilement un même savoir si celui-ci est minimal, avec un niveau d’exigences faible. Je ne dis pas qu’il est mieux d’avoir un niveau scolaire plus élevé ou que ça conditionne la « réussite » dans la vie de tous les jours. Je n’émets pas de jugement de valeur. Mais comparer avec des données différentes donne des résultats fatalement faussés. La réussite scolaire en France et en Grande Bretagne n’implique pas la même chose car le niveau d’études et le contenu de l’apprentissage sont différents. Par exemple, dans ma classe de prépa, il y avait une fille qui était de loin la meilleure de sa classe dans un grand lycée londonien, super douée. Sauf qu’arrivée au Lycée du Parc, elle s’est trouvée bonne dernière de la classe. Rédiger un « essay » où on raconte sa life n’est pas comme rédiger une dissertation argumentée. Je donne cet exemple car je le connais.
    Après, le système est à critiquer, surtout pour le formalisme et les évaluations sanctionnantes à gogo, je suis bien d’accord. Un gamin n’aime pas la soupe, on lui en ressert une louche… Et encore une fois, le savoir acquis à l’école n’est pas obligatoirement la cause de la réussite future ou de l’épanouissement personnel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s