Petite anecdote sur la consultation nationale

Voir le message précédent pour cette consultation…

En tous cas, par chez nous, le recteur avait décidé que la consultation aurait lieu le vendredi 21 mars après midi et a donc banalisé la demi-journée, sans service minimum. Bizarre, tout de même, de « prendre les parents en otage » en refusant de prendre les élèves dans les classes. Mais bon, c’est pas pareil, c’est pas une grève !

La nouvelle est tombée il y a presque deux semaines.

Que font les enseignants dans ces deux semaines là ?
Comme tout un chacun, ils font des mots pour avertir les parents de garder les enfants à la maison ou de trouver une solution, ils doivent aussi gérer les parents qui ne sont pas forcément extatiques de devoir trouver une nounou express (« je sais, nous sommes désolés, c’est une demande de l’Inspection Académique, vous comprenez ? » Ben non ils comprennent pas, et ils ont raison), annuler les services de cantine, déplacer ceux de ramassage scolaire à 11h30… Bref tout comme une grève…

Et justement, d’un seul coup, quelqu’un a du se rendre compte que l’IA faisait pire que les méchants profs grévistes (tous en chœur : Bouhhhhh) et a donc décidé aujourd’hui, vers 11 heures d’annuler la demi journée banalisée.

« Mais attendez, là, si je compte bien, nous sommes le 19 (oui) ; donc le 21 c’est après-demain (oui), alors il faut tout que j’annule (oui), rappeler la cantine (oui), le bus (oui), le mot dans le carnet (oui), re-gérer les parents qui, pour le coup, et avec raison, vont nous prendre pour des imbéciles finis (oui) et tout ça demain jeudi pour après demain (oui) ? »

Le syndrome du Mammouth !
Publicités

2 Commentaires

Classé dans Au jour le jour

2 réponses à “Petite anecdote sur la consultation nationale

  1. Septentria

    M’en parle pas! En tant que parent d’élève (et déléguée au conseil d’école), je ne décolère pas depuis hier, quand la directrice de l’école de mon fils m’a appelée pour m’informer de ce revirement… Du coup, nous maintenons la consult’ demain, y’en a marre que le Mammouth prenne les gens pour des pions (je suis polie, hein?!)

  2. rampa

    Le syndicat auquel j’appartiens a en effet fait passer la consigne de tout maintenir pour demain… c’est la décision la plus sage, je pense.

    Nous ne sommes plus à une contradiction près. Dans mon école, les enseignants sont en train d’essayer de mettre en place les heures de soutien scolaire pour l’an prochain. C’est intéressant mais ça risque d’avoir de regrettables conséquences pour les parents. L’équation qui se pose, c’est étude ou soutien… Ca va raler, ça va raler, d’autant plus qu’il ne me semble pas que tout le monde ait bien compris que le soutien n’était pas à la carte, mais bien sur proposition des enseignants.
    La magie des annonces à la va vite et du replatrage plus qu’approximatif derrière !

    Un plaisir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s